30 Avril 2012

Le déroulement d'une campagne

Les expériences sont sélectionnées par les groupes thématiques 6 mois avant le début de campagne.
(c) CNES, S. Rouquette
Le jour se lève sur une nouvelle campagne

Dans l’intervalle se déroule la préparation technique qui répond à un cahier des charges conséquent en terme de sécurité (électrique, mécanique, chimique, code de la santé publique, …). Les protocoles sont décrits et validés durant cette période, de même que le plan d’implantation à bord. Les choses s’accélèrent 1 mois avant la campagne avec le dépôt des listes de participants aux autorités (Direction générale de l’aviation civile, Direction générale de l’Armement Essais en vol, Police de l’air et des frontières) et le déroulement de la première revue de sécurité des expériences.

Le top de départ de la campagne est donné une semaine avant les vols. C’est la semaine d’intégration des expériences dans l’avion. Les équipes se retrouvent sur le tarmac de Mérignac (LFBD) non sans une pointe de plaisir à l’idée de vivre cette aventure hors du commun.

La semaine de vol débute par un briefing général de sécurité. Puis, les trois jours suivants sont consacrés aux vols. Et si leur déroulement se fait dans une ambiance décontractée et très amicale, le sérieux n’en est pas moins palpable. L’équipage se prépare scrupuleusement à la conduite des paraboles, les scientifiques suivent avec fébrilité leurs expériences, modifiant les paramètres au gré des résultats obtenus. Ce sont donc de longues journées de travail qui permettent à tous de dérouler le scénario sans cesse réécrit des campagnes de vols paraboliques. En fin de campagne, chacun peut apprécier l’envergure unique de cette initiative et de ce travail d’équipe qui associent deux mondes que rien ne disposait à priori à partager cette passion. Avec le vol parabolique, c’est un peu « avec les meilleurs, parmi les meilleurs ! »

A propos de :